Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

  • : Cocos De Rueil
  • Cocos De Rueil
  • : Blog de la section PCF de Rueil-Malmaison et de Garches
  • Contact

Halte à la vie chère !

Recherche

L'Humain d'abord

 

Cliquez sur l'image pour lire le texte

                      Cliquez ICI pour lire le texte

Le PCF : votre bien commun

Adhérez en ligne au PCF

20 janvier 2017 5 20 /01 /janvier /2017 19:00

Les 35 heures ont engendré du chômage
FAUX. Selon l'Insee, la loi a abouti à la création d'environ 350.000 emplois entre 1998 et 2002. Jean-Marie Harribey, économiste, maître de conférence à Bordeaux 4 et ancien président d'Attac, évalue, lui, à deux millions le nombre d'emplois créés entre 1997 et 2009, dont 400.000 sont imputables aux 35 heures. Pourquoi n' y a-t-il pas eu davantage d'emplois créés ? Parce que, explique-t-il "la loi Aubry 1 a progressivement été vidée de son contenu. La loi Aubry 2 a supprimé l’obligation pour les entreprises de créer 6% d’emplois en contrepartie de 10% de baisse du temps de travail. Les entreprises, qui n'étaient plus tenues d'embaucher, ont flexibilisé le temps de travail. Il y a eu ensuite une autre étape dans le "détricotage" de la loi. Le gouvernement Raffarin a suspendu l'application de la loi des 35 heures aux entreprises de moins de 20 salariés, qui devait passer de manière imminente. Huit millions de salariés n'ont donc jamais vu la couleur des 35 heures. Enfin, le gouvernement Villepin a augmenté le quota annuel d'heures supplémentaires."

Seule la France a réduit son temps de travail
FAUX. Si la France est la seule à avoir appliqué une loi sur les 35 heures, la plupart des pays industrialisés ont eux aussi réduit la durée du travail.
Selon l'Insee, globalement, on travaille environ 25% de temps de moins dans les dix pays ayant un PIB par habitant parmi les plus élevés, en moyenne à 1.620 heures par an. La Corée du Sud, le Japon et les Etats-Unis travaillent plus que la moyenne. La France est certes en dessous de cette moyenne mais sa durée annuelle du travail (1.570 heures par an) est supérieure à celle de l'Allemagne ou des Pays-Bas.
Un des traits communs aux pays développés est que l'essor du temps partiel accompagne celui des services.
Lors des deux dernières décennies, indique l'Insee, la baisse de durée annuelle moyenne du travail a été "globalement similaire en Allemagne et en France" (135 heures de moins environ entre 1992 et 2006), mais "en Allemagne, elle s'explique principalement par la hausse du temps partiel".
L'exemple des Pays-Bas est également "emblématique": 47% des salariés sont à temps partiel, surtout des femmes (contre 17% en France).
Les 35 heures ont désorganisé les hôpitaux

VRAI, MAIS… Les 35 heures ont causé de multiples difficultés à l'hôpital, liées notamment à la spécificité de l'organisation du travail et au manque de personnels qualifiés sur le marché de l'emploi, comme les infirmières, qui n'a pas permis d'embaucher suffisamment.
Au total, seulement une partie des 40.000 postes prévus dans les hôpitaux ont été créés.
Un autre problème persiste, celui de la question des jours de RTT et des heures supplémentaires accumulées par les personnels hospitaliers sur des comptes épargne temps (CET).
Une partie a été réglée en 2008, mais les stocks regonflent. Ils "vont générer a priori des départs à la retraite anticipée, ce qui va poser de nouveaux problèmes pour l'offre de soins", prévoit-on à la Fédération hospitalière de France

On ne travaille pas assez en France
VRAI MAIS FAUX. Certes, on l'a vu plus haut, les Français travaillent en moyenne moins que dans d'autres pays. Mais, selon l'Insee, la loi sur les 35 heures a permis aux entreprises des gains massifs de productivité horaire, de 4% à 5%. Et l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) affirme que la France affiche l'un des niveaux de productivité horaire les plus élevés parmi les pays de l’OCDE.

La réduction du temps de travail est une "ânerie" décidée par la gauche
FAUX. L''Insee indique qu' à partir du milieu des années 1960, les forts gains de productivité ont permis de réduire la durée travaillée, par l'octroi de jours de congés (3ème semaine en France en 1956, 4ème en 1968) ou la diminution des heures supplémentaires qui s'est accentuée après le choc pétrolier.
En France, en dépit de l'introduction des 35 heures en 2000, l'essentiel de la baisse de la durée hebdomadaire s'est accompli, pour les salariés à temps complet, entre 1966 et 1982, donc principalement sous des gouvernements de droite, jusqu'à la cinquième semaine de congés payés et les 39 heures, initiées par la gauche.

Partager cet article

Repost 0
Published by PCF Rueil
commenter cet article

commentaires