Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

  • : Cocos De Rueil
  • Cocos De Rueil
  • : Blog de la section PCF de Rueil-Malmaison et de Garches
  • Contact

Halte à la vie chère !

Recherche

L'Humain d'abord

 

Cliquez sur l'image pour lire le texte

                      Cliquez ICI pour lire le texte

Le PCF : votre bien commun

Adhérez en ligne au PCF

22 mai 2017 1 22 /05 /mai /2017 13:15

le 19 mai 2017

Cher(e)s camarades,

Au soir du second tour de l’élection présidentielle, nous soulignions : « La candidate du Front national n’est pas élue. C’est un soulagement ! ». Malgré tout, son résultat manifeste une banalisation des idées d’extrême droite que nous sommes plus que jamais décidés à combattre. Cette situation doit alerter toutes celles et tous ceux qui sont attachés à la liberté et la démocratie.

D’autant que nous nous trouvons face à une grande offensive mondiale des forces ultralibérales et de l’émergence de populismes. La France en fait partie.

Nous avons contribué avec clarté et justesse à cette défaite. Faire le pari politicien d’une extrême droite plus haute pour la conquête du pouvoir, c’est favoriser une imposture sociale et donner plus de force à ses idées de haine et de division, son projet raciste et xénophobe.

L’élection d’E. Macron n’en est pas moins une élection par défaut. Selon l’institut Harris, 59% de ceux qui ont voté Macron l’ont fait par rejet du FN et 32% en soutien à son projet.

Le capitalisme et les idées qu’il véhicule sont très prégnantes dans la société française. Aujourd’hui nous assistons à une décomposition/recomposition politique qui s’articule autour de quelques thèmes : jouer du discrédit des partis politiques pour effacer le clivage gauche/droite, essentialiser le mot « le peuple » en effaçant les nouveaux rapports de classes.

L’objectif est de recomposer un paysage politique sans perspective progressiste.

Cependant, la composition du nouveau gouvernement ne fait pas illusion.

Le potentiel électoral du parti, certes mouvant selon les scrutins, fait partie intégrante des 7 millions de suffrages JL Mélenchon du 1er tour. Ces voix n’appartiennent ni à la France insoumise, ni au PCF, ni même à Mélenchon comme leur vote au 2nd tour l’a montré.

Peuvent également s’agréger les voix qui se sont portées sur Hamon et celles, de gauche, qui ont voté Macron pour faire barrage à Fillon et Le Pen.

Si les forces de progrès veulent véritablement s’opposer au projet d’E. Macron, elles doivent impérativement se rassembler, dans leur diversité.

C’est dans ce contexte que le parti a fait une offre de rassemblement des forces de gauche pour les législatives. En effet, dans 212 circonscriptions, si elles étaient rassemblées, la totalité des voix de gauche et écologistes qui se sont portées sur les candidatures de JL Mélenchon, B. Hamon et les candidats d’extrême gauche pourrait arriver en tête devant la droite, En marche et le FN.

Les discussions, au niveau national, avec La France insoumise, n’ont pas abouti.

S’agissant de la circonscription de Rueil/Garches/Saint-Cloud, FI a surtout évité de discuter avec nous.

Ils ne prennent aucune décision sans en référer au « siège », en l’occurrence l’équipe rapprochée de JL Mélenchon. Ils nous ont averti par texto qu’ils présentaient des candidats à Rueil. Le représentant de FI à Rueil se présentant quant à lui, à Cagnes sur Mer…

La campagne pour nos candidats, Maryline NGUYEN et Julien TORRE est donc lancée.

Ils représentent la seule force progressiste qui mène un combat de classes et en cette période de politique instable, toutes nos forces doivent être mises en œuvre.

Dès maintenant, des citoyens apportent leur soutien à nos candidats.

Ensemble, cher(e)s camarades, nous pouvons faire progresser les idées de rassemblement et de progrès.

Bien fraternellement.

Pour le bureau.

Marc Petey

Partager cet article

Repost 0
Published by PCF Rueil
commenter cet article

commentaires