Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue

  • : Cocos De Rueil
  • Cocos De Rueil
  • : Blog de la section PCF de Rueil-Malmaison et de Garches
  • Contact

Halte à la vie chère !

Recherche

L'Humain d'abord

 

Cliquez sur l'image pour lire le texte

                      Cliquez ICI pour lire le texte

Le PCF : votre bien commun

Adhérez en ligne au PCF

12 septembre 2017 2 12 /09 /septembre /2017 17:06

Ce livre sur l'histoire de notre section est le fruit d'un travail collectif coordonné par Marc Becquey.

Il sera en vente à notre stand de Rueil-Malmaison et Garches à la fête de l'Humanité 2017.

 

Repost 0
Published by PCF Rueil - dans Le Parti
commenter cet article
26 juin 2017 1 26 /06 /juin /2017 17:39

Ce pourrait être un sujet de roman.

Imaginer un endroit où une catégorie de la population serait invisible. Effacée. Trans­parente. C’est un peu l’impression qu’on a eu parfois, ces derniers mois, en parcou­rant les médias. Les communistes ont eu beau se bouger, tracter, dénoncer, propo­ser, dialoguer, les informateurs en vogue regardaient ailleurs. L’art du contourne­ment des communistes était devenu une véritable discipline journalistique.

 

On se souvient que des journalistes, au cours de cette campagne, nous ont fait part des consignes de silence à l’égard du PCF que leur imposaient leurs hiérarchies.

 

On a retrouvé un peu le même procédé au lendemain de l’annonce de la création d’un groupe communiste à l’Assemblée.

 

Dans Le Figaro du 22 juin, pas un mot, pas une ligne, sur ce geste républicain qui est pourtant un petit événement. Le Monde, avec ses manières habituelles de faux-cul, n’était pas mal non plus en écri­vant : « Cette décision ne surprendra pas grand monde ».

 

Tout au contraire, cher confrère, cette décision va en surprendre beaucoup, à commencer par vos lecteurs qui, à force de vous suivre, pensaient sans doute que les cocos, ça n’existait plus que dans les livres d’histoire.

Repost 0
Published by PCF Rueil - dans Le Parti
commenter cet article
26 juin 2017 1 26 /06 /juin /2017 17:36

La nouvelle situation politique interpelle directement toutes les forces politiques, et pour ce qui nous concerne, elle pose directement la ques­tion du rôle et de l’avenir de notre parti. Dans un contexte de profondes divisions de la gauche de transformation sociale, divisions que le PCF, malgré ses initiatives, n’a pas été en mesure de résorber, le Parti commu­niste essuie un véritable échec électoral même si l’élection et la réélec­tion de 11 député-e-s manifestent une réelle capacité de mobilisation, de rassemblement et de résistance. Notre parti reste confronté aux problè­mes institutionnels du présidentialisme qu’il n’a pas su à ce jour résoudre.

 

Le Conseil national du PCF tient à remercier chaleureusement les 524 candidates et candidats, les secrétaires fédéraux qui les ont appuyés dans leurs campagnes, les milliers de militantes et militants du Parti qui sont allé-e-s partout à la bataille pour arracher des avancées électorales, et la victoire dans les 11 circonscriptions de nos député-e-s. Le Conseil national félicite ces derniers pour leur élection ainsi que toutes celles et ceux élu-e-s au second tour grâce au rassemblement de la gauche auquel le PCF a contribué. Nous saluons également l’entrée au Parle­ment européen de notre camarade Marie-Pierre Vieu qui vient renforcer le groupe GUE-NGL dont Patrick Le Hyaric est vice-président. Nous vou­lons enfin adresser nos amitiés aux député-e-s sortant-e-s du groupe GDR qui ne se représentaient pas ou n’ont pas été réélu-e-s.

 

Nos député-e-s et le groupe qu’elles et ils ont décidé de former avec 4 député-e-s des Outre-Mer seront un point d’appui précieux pour les luttes qui s’annoncent et les conquêtes à venir du mouvement social et citoyen de notre pays. Leur volonté de rassemblement reste intacte puisque les député-e-s communistes proposent la création d’un « comité de liaison » avec le groupe France insoumise afin de coordonner au mieux l’activité législative et de faire obstacle efficacement aux mauvais coups du gou­vernement d’Edouard Philippe.

 

Le Parti communiste français est appelé à se réinventer s’il tient à contri­buer dans les mois et années à venir à l’amorce d’un processus de trans­formation sociale au service des intérêts populaires de notre pays. Le PCF se doit de remettre en chantier une stratégie et des pratiques de conquêtes et de victoires durables pour la transformation sociale. Cela exige de notre part de nous réinventer pour être un parti communiste du XXIe siècle à la hauteur de cet objectif tout en travaillant à l’émergence d’une construction politique, à vocation majoritaire, de l’ensemble de la gauche de transformation sociale.

 

Le Conseil national du PCF invite les communistes à ouvrir dès à présent un processus de débats, d’actions et d’élaboration collective qui verrait son aboutissement en 2018 par la tenue d’un congrès national extra­ordinaire dont les thèmes et questions à trancher seront élaborés par les adhérents du Parti eux-mêmes.

 

 

Repost 0
Published by PCF Rueil - dans Le Parti
commenter cet article
4 janvier 2015 7 04 /01 /janvier /2015 22:49
Repost 0
Published by PCF Rueil - dans Le Parti
commenter cet article
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 10:47
Repost 0
Published by PCF Rueil - dans Le Parti
commenter cet article
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 10:38
Repost 0
Published by PCF Rueil - dans Le Parti
commenter cet article
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 15:55

journal-juin-11.jpg

Cliquez dessus pour l'ouvrir

 

 

Repost 0
Published by PCF Rueil - dans Le Parti
commenter cet article
21 juin 2011 2 21 /06 /juin /2011 13:23

Le ton n'était pas toujours bienveillant, dans les commentaires de presse qui ont « salué » le choix, ce week-end, par les militants communistes, du candidat qui représentera les couleurs du Front de gauche à la présidentielle. Comme à chaque événement « historique » pour le Parti communiste, il est toujours maints commentateurs pour y voir non un signe de vitalité mais l'indice précurseur de sa mort annoncée. Comme les médecins qui se disputent sur l'agonie supposée du malade imaginaire chez Molière.

 

Que la consultation des communistes ait mobilisé, après cinq mois de débat, près de 50000 adhérents - ce qu'aucun autre parti n'a réalisé jusqu'à maintenant en vue de la prochaine échéance présidentielle - ne donne pas le moindre scrupule à Hervé Gattegno. Et le rédacteur en chef du Point d'asséner sans honte sur RMC: « Ce ne sont pas les communistes qui l’ont investi (Jean-Luc Mélenchon - NDLR) mais c'est lui qui a investi le PC. » On comprend mieux, en lisant la conclusion, ce qui guide toute la « démonstration » du rédacteur: « Le mot communisme va peu à peu disparaître de notre vocabulaire politique », prophétise avec gourmandise le chroniqueur: CQFD.

 

Cela fait vingt ans que le communisme est déclaré mort en France. Mais force est de constater que le PCF et ses militants ont la peau plus dure que prévu. Pourtant, élection après élection, cela n'empêche pas toujours les mêmes de répéter leurs oraisons funèbres avec une égale assurance. Jusqu'à pousser le bouchon jusqu'au grotesque. Un exemple, pioché dans Marianne 2: où l'on découvre que l'investiture de Jean-Luc Mélenchon n'est pas le fruit d'un vote souverain des communistes. Non, non: en fait, « un social-démocrate de vieille engeance s'est imposé (sic) à l'appareil du Colonel-Fabien (...) parce que le PCF, à ce point affaibli, n'a même pas été en mesure de résister à cette tentative (réussie) de rapt politico-idéologique ». Plus de 70 % de participation à une consultation démocratique, près de 60 % en faveur d'un candidat parmi trois propositions dans un choix libre sur un bulletin: c'est un rapt, pour Marianne 2. EtYannick Falt, hier, sur France Info, d'en rajouter une louche: « Le PC est aujourd'hui un nonagénaire usé, vieilli, fatigué. Les chiffres parlent d'eux-mêmes. » Les chiffres, en effet - ceux qu'on vient de citer - parlent d'eux-mêmes...

 

Vous avez dit journalisme ?

 

Source : Sébastien Crépel, l’Humanité

 

 

 

Repost 0
Published by PCF Rueil - dans Le Parti
commenter cet article
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 10:28

autocol poisons page 2 1

 

Lors des élections cantonales, la politique gouvernementale a été massivement rejetée et les Français ont condamné Nicolas Sarkozy et sa bande au pouvoir. Pire, quand l'UMP a refusé d'appeler à battre le Front national, d'autres personnalités de droite ont, sans complexe, appelé à voter blanc. Cette droite a tout perdu... même son honneur !

 

 La progression du FN est lourde de danger. Il faut lui faire barrage. Deuxième force de gauche, le PCF et ses partenaires du Front de gauche se portent en première ligne pour combattre les idées xénophobes et réactionnaires portées par le Front national. Face à l'abstention et dans ce contexte d'une extrême violence, le PCF lance un concours d'insolence avec le « Poison d'avril » pour sensibiliser sur le danger que représente la montée du Front national et la banalisation de leurs idées par la majorité présidentielle.

 

Le PCF invite tous les humanistes, toutes les personnes qui ne veulent plus de cette politique réactionnaire, à coller les « Poisons d'avril » partout où bon leur semble. Envoyez vos photos sur pralik471@tumblr.com et regardez-les sur :

 

 http://lapeurchangedecamp.tumblr.com.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by PCF Rueil - dans Le Parti
commenter cet article
28 mars 2011 1 28 /03 /mars /2011 16:54

pcf flagAu lendemain des élections cantonales qui ont mis en lumière, dans un contexte historique d'abstention, la défaite de la majorité présidentielle et la poussée du FN, un des enseignements majeurs du scrutin semble échapper à nombre de commentateurs. Il s'agit du score du Front de gauche et particulièrement celui des communistes qui en portaient les couleurs. Avec 118 élus ou réélus hier dont 113 communistes, les clichés sur le coma dépassé du PCF volent en éclat.

 

Le Front de gauche devient la deuxième force de gauche avec, pour ordre de grandeur, 5 fois plus de conseillers généraux qu'EELV en France, soit près de 250 conseillers généraux. En plus de garder la présidence des conseils généraux de l'Allier et du Val-de-Marne, le PCF renforce ses positions et se remet en situation de conquête pour les prochaines législatives et municipales.

 

Fort de ces bons résultats, avec ses partenaires du Front de gauche, le PCF va amplifier la démarche politique qu’il a initiée. Il va consacrer toute son énergie à mobiliser les salarié-es qui n'en peuvent plus de la politique gouvernementale. La démocratie est malade dans notre pays. L'ostracisme médiatique à l'égard du PCF, en dépit des résultats du suffrage universel, n'a que trop duré. Il n'est pas trop tard pour faire cesser cette discrimination. Le vote des 20 et 27 mars a démontré qu'il demeurait, au risque d'en faire tousser quelques uns, une force politique majeure qui comptera pour l'avenir.

 

Olivier Dartigolles, Porte-parole du PCF

 

Repost 0
Published by PCF Rueil - dans Le Parti
commenter cet article