Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Bienvenue

  • : Cocos De Rueil
  • Cocos De Rueil
  • : Blog de la section PCF de Rueil-Malmaison et de Garches
  • Contact

Halte à la vie chère !

Recherche

L'Humain d'abord

 

Cliquez sur l'image pour lire le texte

                      Cliquez ICI pour lire le texte

Le PCF : votre bien commun

Adhérez en ligne au PCF

8 mars 2016 2 08 /03 /mars /2016 17:27
Manifestation contre la casse du droit du travail le 9/3/16
Manifestation contre la casse du droit du travail le 9/3/16

Le PCF soutient la manifestation contre la casse du droit  du travail organisée par les organisations d'Île de France CGT, FO, SOLIDAIRES, UNEF, UNL, FIDL, FSU

Rendez-vous mercredi 9/3/16 au RER Rueil-Malmaison à 12h00 pour un départ collectif


La manifestation aura lieu à 12h30 du siège du MEDEF, avenue Bosquet (métro Ecole militaire) au ministère du travail, rue de Grenelle. Puis direction la place de la République à 14h00 pour converger avec les organisations de jeunesse.

 

Repost 0
Published by PCF Rueil - dans Luttes
commenter cet article
13 janvier 2016 3 13 /01 /janvier /2016 19:44

Pour la première fois depuis un demi siècle un gouvernement a demandé que soit requis des peines de prison ferme contre des syndicalistes pour avoir participer avec les salariés à des actions en vue d’empêcher la fermeture de leur usine.

 

En même temps qu’ils préparent la suppression dans quelques mois de plus 1000 articles du Code du travail, Hollande, Valls et Macron ont décidé de déclencher une répression sans précédent des syndicalistes qui luttent dans les entreprises.

 

Avec les 8 condamnés de GOODYEAR l’exécutif veut faire un exemple. Le gouvernement affiche sa volonté de mettre les Procureurs et les forces de polices aux services des grands groupes pour briser toute résistance à la destruction des emplois et de l’industrie. Evidemment les militants de terrain en général et ceux de la CGT en particulier sont les plus touchés.

 

C’est pourquoi nous en appelons à l’ensemble des salariés, aux militants, aux syndicats d’entreprises, unions locales, départementales, régionales, fédérations ou simples salariés solidaires, pour qu’ensemble nous fassions la démonstration de notre force. Nous pouvons être des millions à faire reculer Hollande, Valls et Macron en commençant par leur imposer l’arrêt des poursuites contre les 8 de GOODYEAR et en organisant le plus grand rassemblement solidaire en prévision de l'appel.

 

Je signe l'appel Nous Sommes Tous Des Goodyear Adressée à François Hollande L’APPEL DES GOODYEAR

 

Repost 0
Published by PCF Rueil - dans Luttes
commenter cet article
4 décembre 2015 5 04 /12 /décembre /2015 18:48
Repost 0
Published by PCF Rueil - dans Luttes
commenter cet article
10 novembre 2014 1 10 /11 /novembre /2014 16:43
Non au budget d'austérité : manifestons le 15/11 !
Repost 0
Published by PCF Rueil - dans Luttes
commenter cet article
10 février 2014 1 10 /02 /février /2014 18:33

Depuis la rédaction du premier article sur le blog, la grève s'est étendue à d'autres villes du 92 et est très suivie.

 

Un Comité de soutien auquel participe notre section s’est créé et s’est réuni à Nanterre vendredi 7/2/2014.

 

Les grévistes ont besoin de soutien et notamment financier. Si vous voulez les aider à tenir bon vous pouvez envoyer un chèque, même minime,  à l’ordre de SUD POSTE 92, en précisant « Grève des facteurs de Rueil-Malmaison » à l’adresse suivante :

 

SUD POSTE 92 51 rue Jean Bonal 92250 LA GARENNE COLOMBES

 

ou le remettre à un communiste de votre connaissance ou le déposer au local de la section : 4 rue Gambetta.

 

Notre section a par ailleurs décidé que Marc Becquey, Conseiller municipal, interpellerait le Maire de Rueil, qui dit être attentif et affirme être déjà intervenu, sur la question lors du Conseil Municipal du 10/2/14 en lui posant les questions suivantes, communiquées par les grévistes :

 

“ Concernant le conflit social qui touche La Poste depuis près de trois semaines, seriez-vous prêt à vous positionner en faveur d’une médiation de la part de l’Inspection du Travail entre les facteurs de Rueil-Malmaison et La Poste pour une négociation en vue du regroupement des facteurs de Rueil-Malmaison sur un site unique dans la ville de Rueil et non dans une autre commune ? Etes-vous pour le maintien du principe « un facteur-une tournée » ? Seriez-vous prêt à soutenir la suspension de la convention entre La Poste et le Conseil Général concernant le financement des Contrat d’Insertion à l’Emploi si La Poste ne respecte pas ses engagements en matière d’insertion ?”

Repost 0
Published by PCF Rueil - dans Luttes
commenter cet article
6 février 2014 4 06 /02 /février /2014 11:49

Un Comité de soutien a été créé, auquel participe notre section du PCF de Rueil et Garches, et se réunit vendredi 7/2/2014. Le plus urgent est le soutien financier et nous donnerons les infos après la réunion.

 

 

Les facteurs en grève à Rueil : ils ont besoin de soutien.
Repost 0
Published by PCF Rueil - dans Luttes
commenter cet article
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 13:19

Communiqué officiel et définitif de la CGT GOODYEAR Par CGT le jeudi 23 janvier 2014

 

Hier, la situation que nous avons du vivre ne nous a pas permis de faire un communiqué suffisamment précis et qui a donc permis à certains journalistes d’en faire une interprétation loin de la réalité.

 

Par ce communiqué officiel, nous tenons à indiquer les mesures obtenues dans l’accord de fin de conflit : Il faut d’abord rappeler que le PSE validé par les syndicats cgc et sud de l’établissement d’Amiens nord était inférieur de 40 % à ce que nous avons réussi à arracher dans l’accord de fin de conflit.

 

A titre d’exemple, un salarié qui avait une ancienneté d’un an partait dans le cadre du PSE avec 560 euros de prime conventionnelle, aujourd’hui dans le cadre de l’accord que nous avons signé hier ce même salarié part avec une indemnité de plus de 21 000 euros, ce qui fait une augmentation de plus de 400 %.

 

Pour les salariés qui ont 10 ans d’ancienneté, la prime a été multipliée par 3, passant de 20000 à 60000 euros.

 

Pour être très précis s’agissant des indemnités qui seront versées aux salariés, nous avons opérés un rééquilibrage pour gommer des inégalités profondes entre des sommes allant de 560 euros à plus de 160 000 euros pour les plus hauts salaires. Ce rééquilibrage s’est fait en 2 parties : Tout d’abord par un apport supplémentaire de plusieurs dizaines de millions obtenu au groupe GOODYEAR et ensuite par un plafond d’indemnités ne dépassant pas 100 000 euros en jouant sur les vases communiquants pour permettre au final de gommer des écarts anormaux et injustifiés.

 

A cela il faut ajouter une augmentation de 50 % pour tous les salariés du congés de reclassement, celui-ci passant de 12 à 18 mois pour tous les salarié ayant moins de 45 ans pour aller, pour les salariés de 55 ans et plus, à 24 mois avec une tranche intermédiaire pour les plus de 45 ans à 21 mois.

 

Ce congé de reclassement est capitalisable à hauteur, non plus de 65 % du solde restant, mais de 80 %, nous avons donc obtenu 15 % supplémentaire pour les salariés qui en cours de congés de reclassement auraient une solution identifiée et qui pourraient donc bénéficier d’un capital additionnel aux primes de départ indiqué ci-dessus.

 

Informations complémentaires :

 

L’addition de la prime totale de départ et du congés de reclassement majoré de 50 % signé dans l’accord de fin de conflit fait qu’aucun salarié n’a une indemnité globale compris inférieur à 60 000 euros, mais qu’aucun salarié ne pourra prétendre à partir avec plus de 200 000 euros du fait de son statut et de sa rémunération inférieure à la moyenne.

 

Concernant le droit à la santé, nous avons arraché à la direction que la cotisation salariale durant tout le congés de reclassement soit pris en charge par la direction en intégralité et que la portabilité de la mutuelle passe de 9 mois à 12 mois soit une augmentation de 33 %, à ce jour aucun salarié ne sera dans l’obligation de rechercher une mutuelle, il sera pris en charge intégralement durant 18 mois.

 

Hier dans notre communiqué, nous avions indiqué que les indemnités étaient triplées pour tous, ce qui est inexact, ce que nous voulions indiquer c’est qu’en réalité le montant de l’enveloppe obtenue dans l’accord de fin de conflit est 3 fois supérieur par rapport au plan de départ volontaire de 2012.

 

Le plan de départ volontaire de 2012 ne portait que sur les salariés de plus 56 ans et plus, soit environ 200 personnes, et il ne pouvait être obtenu pour les autres que s’ils avaient un CDI ou une création d’entreprise.

 

Aujourd’hui, l’accord de fin de conflit concerne les 1143 salariés et nous avons obtenu dans le même temps la reprise de l’activité agricole par un repreneur. Depuis le début nous ne cessons de dire que l’activité agricole sera reprise par le groupe titan à Amiens Nord et aujourd’hui contrairement à 2012 il est prêt à garantir 4 années d’activité au lieu de 2.

 

Pour conclure, nous avons, après 7 années de lutte, 7 années où GOODYAER a du verser l’intégralité des rémunérations à ses salariés, amélioré le contenu d’un PSE pour permettre un rééquilibrage pour tous les salariés et de nombreux droits nouveaux. Cet accord garanti à peu prés et au minimum 48 mois de maintien de rémunération pour l’ensemble des salariés d’Amiens Nord (24 mois de congés de reclassement + 24 mois de chômage), une augmentation de plus de 26 mois des droits de la mutuelle gratuite, une prime largement améliorée pour l’ensemble des salariés et un rééquilibrage et gommage des inégalités.

 

Nous aurions préféré ne jamais avoir signé cet accord, nous aurions gardé nos emplois mais c’était sans compter le déploiement de toutes les forces de l’Etat qui ont permis à GOODYEAR en 2014 sous l’aire de l’Etat socialiste d’obtenir en 2014 ce qu’il souhaitait en 2007.

 

Nous avons signé cet accord après qu’il ait été validé à plus de 99 % des salariés présents à l’assemblée générale, nous avons obtenu que toutes les poursuites concernant le conflit soient annulées, nous avons su contenir la haine et la colère de nombreux salariés, personne ne s’est rendu coupable de destruction de biens ou de personnes, il est déjà suffisamment pénible de perdre son emploi pour en plus en rajouter.

 

La CGT sait pertinemment que ceux qui n’ont strictement rien fait durant ces 7 années de combat vont venir critiquer cet accord alors que comme depuis le début ils n’ont strictement rien fait puisqu’ils ont validé en 2013 le contenu du PSE qui était au minimum et que nous avons amélioré par l’accord de fin conflit que nous avons signé hier.

 

Pour la CGT GOODYEAR WAMEN Mickael

Repost 0
Published by PCF Rueil - dans Luttes
commenter cet article
3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 15:48

Ce lundi matin 3/6/2013 quelques militants de la section sont allés avec la CGT soutenir 2 salariés sans papier dont les patrons (2 restaurants de Rueil-malmaison) refusent pour le moment de signer les papiers qui leur  permettraient d'être régularisés. Ils y retournent demain matin...

 

Dans le même temps d'autres militants de la section sont allés apporter leur soutien et accueillir, devant le Tribunal de Grande Instance de Nanterre, les salariés de Goodyear.qui se battent pour conserver leurs emplois. Après 4 h d'audience les salariés de Goodyear Amiens (1 200) seront le 20 juin si la direction à l'autorisation de fermer l'usine et de licencier.

 

GoodYear.jpg

Repost 0
Published by PCF Rueil - dans Luttes
commenter cet article
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 17:50

CP-du-PCF-92--Refuser-l-amnistie-sociale-c-est-une-violence.jpg

Repost 0
Published by PCF Rueil - dans Luttes
commenter cet article
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 17:43

amnistie_0.jpgLe ministre des relations avec le Parlement vient de déclarer que le gouvernement s'opposera, lors de son prochain examen à l'Assemblée nationale, au vote de l'amnistie des syndicalistes.


Alors que ce texte a rassemblé une majorité de gauche au Sénat, que la Ministre de la justice s'était engagée publiquement à sa mise en œuvre, Alain Vidalies annonce un invraisemblable renoncement. Cette trahison est insupportable.


A l'heure où les chiffres du chômage atteignent des taux historiquement élevés, elle laisse entendre que le « choc de moralisation » passerai par la condamnation de salariés qui ont lutté courageusement contre la casse de l'emploi.

 


Cette amnistie sociale est inscrite dans les valeurs de gauche. Elle a été votée après chaque élection présidentielle. Pour la première fois, Nicolas Sarkozy s'y était refusé.

 


Hier, la gauche s'est retrouvée pour faire avancer l'égalité en votant le mariage pour tous. Dès le lendemain, Monsieur Vidalies propose le divorce.

 

Olivier Dartigolles, Porte-Parole du PCF

 

Repost 0
Published by PCF Rueil - dans Luttes
commenter cet article