Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue

  • : Cocos De Rueil
  • Cocos De Rueil
  • : Blog de la section PCF de Rueil-Malmaison et de Garches
  • Contact

Halte à la vie chère !

Recherche

L'Humain d'abord

 

Cliquez sur l'image pour lire le texte

                      Cliquez ICI pour lire le texte

Le PCF : votre bien commun

Adhérez en ligne au PCF

17 mai 2017 3 17 /05 /mai /2017 12:43

A qui profite cette confusion idéologique, cette politique de l’instant, ce pragmatisme orchestré par le monde médiatique même quand il n’y a rien à dire. On parle du nouveau gouvernement depuis 48h alors qu’il n’existe pas, on annonce le nom du nouveau premier ministre à 8h et on parle pour ne rien dire jusqu’à 15H, heure de l’annonce.

On voit bien qu’on refuse de donner une grille de compréhension de la crise qui pourtant est bien connue : celle du capitalisme qui exploite, celle du libéralisme qui crée toujours plus de pauvres et de chômeurs. Il faut rappeler que 98 % de la population mondiale subit cette crise et 2 % en profite toujours plus. En 2000 les 2 % les plus riches possédaient 50 % des richesses, quand les 50 % les plus pauvres ne possédaient qu'1 % des richesses.

Pour arriver à ces fins, pour mener sa politique de prendre aux pauvres en particulier aux retraités (plus 1,7 % de CSG) pour donner aux riches (suppression d’une partie de l’ISF, enrichissement des actionnaires), notre président-entrepreneur est le grand bénéficiaire de cette confusion.

Le premier ministre de droite va mener la campagne des candidats La république en marche , sur la base d’un programme qu’il a combattu, contre ses amis politiques « Les républicains ». Les ralliés de gauche vont mener campagne contre leur parti socialiste …

Comme Trump aux Etats Unis ou Macri en Argentine, nous avons un entrepreneur à la tête de l’état qui va mener une politique entrepreneuriale pour la France. Il a par exemple décidé de muter tous les hauts fonctionnaires qui seraient opposés à sa politique et tous les services de l’état vont devenir des succursales à rentabiliser dans la grande entreprise libérale qu’est la France Macronienne.

Peu lui importe que son élection soit le résultat d’un rejet de l’extrême droite et non d’un accord avec ses propositions.

La seule grille qui permet de comprendre se résume à la question classique : qui possède quoi ? Quels sont les « communs » ? qui décide et comment ?

On essaye de nier les valeurs de gauche et de les confondre avec celles de droite, de rayer des années de lutte pour le progrès social. Certains remplacent l’analyse de la situation par une dénonciation populiste du peuple contre les privilégiés. Nous communiste nous savons que la grille de compréhension c’est la lutte des classes que porte la république dans ces trois dimensions : liberté, égalité et fraternité.

Combien d’ouvriers et d’employés sont investis comme candidats par Macron ?

L’idéologie mise en place par Macron est celle de tout PDG d’une entreprise privée : le peuple est en dépendance économique et doit rester en situation d’inégalité face aux employeurs.

L’humain d’abord !

Francis ROGARD

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by PCF Rueil
commenter cet article

commentaires